Accueil  >  Les stages de récupération de points   >  Les types de stages

Les types de stages

Les stages de récupération de points ne sont pas les mêmes. Il en existe deux différents, l’un étant volontaire, l’autre obligatoire. Le premier se nomme « stage de récupération volontaire de points », le deuxième « stages de récupération obligatoire de points ». L’un comme l’autre ne concerne pas les mêmes personnes.


Les deux sortes de stage de récupération de points de permis

Avant de vous inscrire, il faut néanmoins répondre à certains critères. Il faut être certain d’avoir perdu des points à la date du stage et de ne pas avoir suivi de stage de sensibilisation au cours des douze derniers mois précédents celui que vous souhaitez faire. Votre permis ne doit pas être invalide, il doit comporter au moins un point. Les stages volontaires sont conçus pour récupérer des points volontairement, alors que les stages obligatoires sont une alternative à la poursuite de la conduite, ordonnés par un juge ou autre autorité. Il s’adresse à tous les jeunes conducteurs et peuvent être assortis d’une peine complémentaire.

A quoi sert le stage

Il est là pour vous faire regagner des points, 4 au maximum. Bien qu’il faille respecter les délais pour pouvoir s’inscrire à un stage de récupération de points, il n’y a pas urgence non plus, un délai existant entre le moment où vous perdez vos points et celui où ils sont enregistrés sur votre dossier. Ainsi, vous venez de perdre des points ? Cette perte n’est peut-être pas encore enregistrée sur votre dossier, vous pouvez alors vous inscrire dans l’un des organismes de récupération de points. Il est donc indispensable de vérifier le nombre total de points déclaré au fichier national des permis de conduire. Seule la préfecture de votre domicile est habilitée à répondre à votre question.


Qu’en est-il pour le stage « permis probatoire » ?

Ce permis de conduire n’attribue que 6 points. Il concerne les jeunes conducteurs qui n’ont que ce nombre de points pendant trois ans. Pour ceux qui ont effectué la conduite accompagnée, cette durée est ramenée à deux ans. Attention, pour rentrer dans ces critères, il faut avoir obtenu son permis après le 29/02/2004. Les conducteurs, dont la faute leur coûte trois points en une fois, sont dans l’obligation de suivre ce stage de récupération de points ou de sensibilisation à la sécurité routière. Ils n’ont que quatre mois pour s’inscrire. A la fin de votre stage, vous retrouverez 4 points d’un seul coup, voire moins, dans la limite de vos six points de départ.


Qu’entend-on par « stage alternative à la poursuite »

Il s’agit d’un stage qui doit être effectué, suite à un classement sans suite de l’infraction. Néanmoins, l’obligation de participer à ce stage doit être respectée. Il n’est pas là pour vous faire ravoir des points, mais pour vous éviter la suspension de permis, la perte de points et l’amende. Un avantage non négligeable qui vous tend les bras ! N’attendez plus et inscrivez-vous immédiatement !


Et le stage « composition pénale » ?

Vous allez sans doute penser que ce stage ne sert à rien ? Pourtant, si, il est d’une grande utilité. Imposé par le procureur ou l’un de ses délégués, ce stage est une manière de vous sensibiliser à la sécurité routière. Certes, vous n’aurez pas de points supplémentaires sur votre permis, mais vous prendrez conscience des dangers de la route. Il vaut la peine d’être effectué, non ?


Pour finir, le stage « peine complémentaire »

Lui non plus n’est pas là pour vous rapporter des points. Il est tout simplement commandé par le juge d’application des peines ou par la juridiction de condamnation. Dans ce cas, vous n’avez que six mois pour vous inscrire et le suivre. La date débute à l’enregistrement de la condamnation.


Commentaires

  =    (Merci de recopier le résultat de l'addition)
  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

04.91.79.51.09
04.91.33.37.33

Trouver un stage de récupération de points


Quand?